La Têt dans les Étoiles
Estival Pyrénées-Méditerranée

 

La Têt dans les Étoiles Estival Pyrénées-Méditerranée est un festival itinérant, dédié à l’opéra et aux arts qui le composent, qui se déroulera dans des communes implantées le long de la Têt.

L’opéra est un art pluriel réunissant plusieurs disciplines dont les principales sont la musique, le chant, la danse et le théâtre. Tout au long du parcours qui conduit la Têt de sa source à son embouchure, le festival La Têt dans les Étoiles proposera au grand public des concerts, récitals, représentations théâtrales et autres rendez-vous culturels autour de l’art lyrique. Les différents arts qui composent l’opéra seront présentés isolément lors d’étapes situées au fil de la Têt. Cet itinéraire trouvera sa conclusion sur le rivage de la Méditerranée, où tous les arts se réuniront pour former un spectacle d’opéra, telles les gouttes d’eau et les affluents qui s’additionnent pour former le fleuve se jetant dans la mer.

Décomposer l’art total pour le ramener vers la musique – sa première source – puis le théâtre et la danse et, enfin, l’opéra, c’est le rendre plus accessible. C’est permettre à chacun de choisir, de s’initier, de comprendre. C’est proposer un art voyageur, qui va à la rencontre d’un public diversifié. Il est aujourd’hui indispensable que les artistes professionnels aillent à la rencontre des publics et des populations et participent au rapprochement des différentes populations qui composent la cité.

La Têt dans les Étoiles s’engage dans la valorisation du territoire. L’estival est un lieu qui s’implante sur un territoire (ville, communauté de commune…) sans infrastructure culturelle pour une période déterminée afin de répondre aux besoins de diffusion culturelle.

Il regroupe autour de lui de nombreux partenaires, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, professionnels du tourisme. Innover, imaginer, créer, sont des mots clefs dans la politique de l’équipe artistique pour renouveler ou ancrer les retombées économiques générées. Les besoins logistiques du festival sont nombreux (transports, location de matériel, imprimeurs…) et participent à faire vivre les professionnels locaux, de même que la présence des festivaliers dynamise l’activité estivale.

Nos travaux devront s’inscrire dans la réalité du théâtre actuel, qui s’interroge sur ses frontières. L’estival n’est pas créé seulement pour présenter, réaliser et mettre en scène un programme quelconque. Son but n’est pas uniquement d’initier des relations entre des gens. Ce n’est pas simplement d’examiner les intentions des créateurs, de découvrir les idées du poète. L’interdisciplinarité propre à l’opéra est propice aux croisements, aux confrontations, aux interrogations des écritures et de leurs frontières.

Dans ces temps de troubles et de discordes, le spectacle vivant demeure, plus que jamais, le moyen de communication le plus direct entre les hommes.

Karim Arrim

Directeur artistique, fondateur du festival